Par Brigitte Doucet · 22/05/2013 à 09:19
Modalisa Technology, start-up liégeoise (Angleur) créée en 2011, a réussi à se glisser dans la liste des finalistes du TiE50 Awards Program, concours mondial de start-ups innovantes.

Frédéric Maréchal: “Nous voulons finaliser la levée de capitaux en septembre. Il faut aller vite parce que le moment est venu de nous exporter.”
La société compte bien tirer parti de cette reconnaissance internationale pour procéder, dès cet été, à une augmentation de capital (des Américains, Indiens et même Chinois se disent déjà intéressés) et entamer une phase de croissance rapide. Avec l’espoir de préserver un ancrage local fort.

Le TiE50 est le palmarès dressé par la section Silicon Valley du réseau mondial d’entrepreneurs TiE (The Indus Entrepreneurs). Chaque année, il répertorie les “sociétés technologiques les plus innovantes et présentant le plus de potentiel de croissance rapide” au monde. C’est dans ce palmarès très regardé par les investisseurs que la start-up liégeoise Modalisa Technology vient donc de faire son apparition. Parmi près de 1.400 sociétés candidates…
Modalisa Technology s’est lancée sur le marché en 2011, en s’appuyant sur des travaux de recherche, menés à l’Institut Montefiore de l’ULg, portant sur des algorithmes évolués et des méthodologies de développement (CMMI, notamment). Sa spécialisation: la modélisation visuelle, temps réel, pilotable à partir de mobiles, des processus et activités d’une entreprise, mais aussi des activités des individus (par exemple, sur réseau social).
La société vise deux créneaux en priorité: l’e-health et les réseaux sociaux et leur exploitation en marketing (Internet ou mobile).

Son classement parmi les TiE50 a attiré sur elle l’attention d’investisseurs américains, indiens et chinois. En juin, la société prendra son bâton de pèlerin pour concrétiser ces mises de fonds étrangères mais aussi pour convaincre des acteurs locaux de préserver un ancrage local à la société.

Pour découvrir plus en détails la solution, le positionnement et les ambitions à très court terme de la société, lire l’article complet que nous lui consacrons.

(suite…)